Syndicat des Directeurs, Instituteurs et Professeurs des Écoles. Section de la Gironde
17 Quai de la Monnaie - 33080 BORDEAUX CEDEX | 05 57 95 07 61 | snudifo33@yahoo.fr


3 décembre 2018 |
EYSINES, avec FO, la bataille sur les rythmes scolaires continue !
Publié; le 3 décembre 2018, mis à jour le 13 décembre 2018 | Snudi Fo 33

EYSINES : Avec FO la bataille sur les Rythmes Scolaires continue !


À Eysines, nos collègues, majoritairement favorables aux rythmes de 4 jours, enfin reçus par la Municipalité.

Une mobilisation déterminée.

Rappels et chronologie.

La revendication : vendredi 18 mai, réunion de 12 collègues à l’école maternelle Migron d’Eysines à l’initiative du Snudi FO, en présence de Marlène Fernandez, Secrétaire départementale et Isabelle Kerbirio pour le secteur, ils revendiquent la même règle pour tous, sur tout le territoire national, à Eysines comme partout, qui doit être le retour à la semaine de 4 jours sur 36 semaines à l’année. Discussion et décisions d’action.

L’incompréhension : mercredi 4 juillet, une délégation de 8 collègues des écoles, avec FO, reçue par le Secrétaire général de la Dsden, qui écoute ….et prend des notes…

La culpabilisation : le Dasen lui-même donne le ton lors du CTSD de rentrée du 6 septembre : « Je regrette l’effet balancier brutal du retour à 4 jours... Eysines et Mérignac ont été félicités et l’éducation nationale a gardé la main sur les décisions car la crainte c’est que les enfants ne soient plus pris en charge 5 jours par semaine et donc que les enfants les plus défavorisés soient les grands perdants ». Il félicite les Maires « qui tiennent bon », indiquant dans cette tirade larmoyante que les 93% des écoles girondines revenues à 4 jours (malgré son acharnement) manquent de considération envers les élèves les plus défavorisés : elles portent la responsabilité de leur désœuvrement le mercredi !

La provocation : à cette rentrée, la Mairie d’Eysines passe en force, par un jeu de « flexibilité de l’élastique pause méridienne » : ainsi, fin des classes à 16 h 15, et classe mercredi matin. Colère des collègues, et fort sentiment d’injustice et de mépris à leur égard. Mutisme de la hiérarchie...semblable à son ignorance feinte du motif (connu de tous) de la participation soudaine au mouvement de nombreux collègues, parmi les plus anciens et les plus implantés, de Mérignac et Bègles.

La mobilisation : le 11 octobre, Réunion d’Information Syndicale du Snudi FO à l’école maternelle Derby à Eysines. Les 25 collègues réunis décident de demander audience à Mme Le Maire. Chaque école (sauf une) mandate un ou une collègue pour la représenter.

Ils vont porter la revendication, exposer leurs arguments. Ils vont dire le raz le bol de n’être pas entendus comme des professionnels et d’être considérés comme des pions !

Des délégués Force Ouvrière accompagneront nos collègues en audience à la Mairie d’Eysines. Pour continuer à mener cette bataille qui est celle du respect de notre statut de fonctionnaires d’Etat ! Non, les Mairies ne sont pas nos employeurs !

Par tous les moyens, y compris la grève, nos collègues d’Eysines entendent se défendre.

Si nous gagnons à Eysines nous pouvons gagner partout !

Non aux « écoles des territoires », oui à l’École de la République.

Calendrier scolaire unique sur tout le territoire : 4 jours sur 36 semaines.

Pour un syndicat qui défend les collègues et pas les « réformes »

(Rythmes Scolaires, PPCR, Retraites etc...) !

votez FO !

cale




SPIP 2.0.25 [21260] habillé par le Snudi Fo