Syndicat des Directeurs, Instituteurs et Professeurs des Écoles. Section de la Gironde
17 Quai de la Monnaie - 33080 BORDEAUX CEDEX | 05 57 95 07 61 | snudifo33@yahoo.fr


8 juin 2018 |
FlashActu 107 : 93% à 4 jours / sécurité sociale
Publié; le 8 juin 2018, mis à jour le 14 juin 2018 | Snudi Fo 33

RYTHMES SCOLAIRES : Un raz-de-marée pour les 4 jours !

Sur les documents préparatoires au CTSD du 12 juin :

93% des COMMUNES de Gironde seront à 4 JOURS

GIRONDE : Rythmes scolaires à la rentrée 2018
4 jours 4 jours et demi
COMMUNES 398 - 93% 30 - 7%
ÉCOLES 787 - 86% 126 - 14%

Pour la survie de l’École de la République, pour la défense de notre statut de fonctionnaire d’État, contre la municipalisation, le ministre doit imposer les 4 jours sur 36 semaines sur tout le territoire français, dans toutes les écoles, dès septembre 2018.

La dérogation qui est ultra majoritaire doit devenir la norme !

Le décret Peillon doit être abrogé ainsi que les décrets Hamon/Blanquer qui le complètent.

Le SNUDI FO 33 invite les collègues en butte dans leur commune* à la « cacophonie des 4 jours et ½ » à se réunir sur cette revendication avec le SNUDI-FO 33 comme ce faut le cas à Bègles et Eysines.

Sachant que tant que les décrets continueront à s’appliquer, les rythmes pourront varier d’une commune à une autre, d’une année à une autre, d’un gouvernement à un autre selon les choix budgétaires les orientations politiques.

C’est pourquoi le SNUDI-FO propose à tous les enseignants du 1er degré

de signer la pétition ci-jointe,

que leur école passe ou non à la semaine de 4 jours.

*Liste des 30 communes qui resteraient à 4 jours 1/2 :

Balizac, Bassens, Bazas, Bègles, Beychac et Caillau, Bieujac, Braud et St Louis, Camps sur l’Isle, Caudrot, Cénac, Cenon, Créon, Eysines, Izon, La Réole, Lignan de Bordeaux, Lormont, Mérignac, Parempuyre, Périssac, Pompignac, Quinsac, Sadirac, St Aubin de Blaye, St Ciers d’Abzac, St Hilaire de la Noaille, St Léger de Balson, St Martin de Laye, St Pardon de Conques et St Seurin sur l’Isle.

Le SNUDI FO 33 rappelle qu’il n’existe aucune date limite pour exiger le passage aux 4 jours.

Depuis 2012 et les premières annonces des différents gouvernements sur le dossier des rythmes scolaires,

le SNUDI FO n’a eu de cesse d’en exiger le retrait !

-------------------------------- Vœu proposé par la SNUDI FO 33 lors de la CAPD du 7 décembre 2012 à Bordeaux

« La CAPD considère que les annonces du gouvernement concernant la réforme des rythmes scolaires ne sont pas acceptables car elles vont à l’encontre de l’intérêt des enseignants du premier degré et d’une école permettant la réussite de tous :

- en augmentant le temps de présence et de travail des enseignants en généralisant le travail les mercredi

- en ne prenant pas en compte tout le travail invisible des enseignants des écoles

- en aggravant l’annualisation du temps de service des enseignants des écoles.

- en généralisant les "projets éducatifs locaux" et en renforçant ainsi le poids des collectivités territoriales, ce projet remet en cause la stricte séparation entre solaire et péri scolaire.

Les enseignants et leurs obligations de services doivent rester sous la seule responsabilité de l’État. »

Résultat du vote :

1 pour FO

2 contre SE UNSA

7 abstention SNUipp FSU



SÉCURITÉ SOCIALE : un équilibre à quel prix !


cale

Vous n'êtes pas identifié. Cet article n'est disponible que pour les Adhérents.
Documents Liés
Rythmes Dérogation mai 2018
PDF - 114.8 ko
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
... | < 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 |>
SPIP 2.0.25 [21260] habillé par le Snudi Fo