Syndicat des Directeurs, Instituteurs et Professeurs des Écoles. Section de la Gironde
17 Quai de la Monnaie - 33080 BORDEAUX CEDEX | 05 57 95 07 61 | snudifo33@yahoo.fr


21 juin 2017 |
FlashActu 70 : 4 JOURS pour tous sur 36 semaines : MOTION d’école / LETTRE aux Maires de la Gironde
Publié; le 21 juin 2017, mis à jour le 23 juin 2017 | Snudi Fo 33

Rythmes scolaires : les premières motions d’école sont adoptées


Comme les collègues des écoles de

Marcheprime, La Teste de Buch, Bordeaux Balguerie, Lacanau,

Adoptez une motion exigeant :

- 4 jours de classe pour tous (lundi, mardi, jeudi, vendredi),
- Dans toutes les écoles,
- Dans toutes les communes,
- Sur 36 semaines  !

- Un maintien de la définition nationale avec des dates de congés et de vacances scolaires sans possibilité de dérogation. 

- L’abandon des PEdT, non à la confusion “scolaire/périscolaire."


Le décret Blanquer tourne le dos à l’exigence d’une semaine de 4 jours pour tous

(lundi, mardi, jeudi, vendredi)

sur tout le territoire national, sur 36 semaines !

(communiqué du SNUDI national ici)

Renvoyez vos motions d’école au SNUDI FO 33

Afin que nous les portions dans toutes les instances :

départementales, académiques et nationales !

Continuez

- de mettre en discussion dans les écoles la question des rythmes scolaires,
- à adopter une motion d’école sur une revendication claire et précise
- à la diffuser le plus largement possible : modèle ci-dessous et en PJ (en format word)


Nous, enseignants de l’école :

……………………………………………………………..

Revendiquons pour l’organisation de la semaine et de l’année scolaire :

4 jours de classe pour tous (lundi, mardi, jeudi, vendredi), Dans toutes les écoles, Dans toutes les communes, Sur 36 semaines  !

Un maintien de la définition nationale avec des dates de congés et de vacances scolaires sans possibilité de derogation. 

L’abandon des PEdT. non à la confusion “scolaire/périscolaire."

Le..............................à…………………


Le SNUDI FO 33 a écrit aux 538 Maires de la Gironde

Bordeaux, le 20 juin 2017

Madame le Maire, Monsieur le Maire,

Depuis 4 ans, Force Ouvrière n’a eu de cesse de dénoncer et de combattre les méfaits de la réforme des rythmes scolaires instaurée par les décrets de V. Peillon et B. Hamon, alors Ministres de l’Education Nationale. Réforme qui a dégradé les conditions de travail des maîtres, des élèves, et entraîné une charge financière accrue pour les communes, dans une logique de désengagement de L’État et de territorialisation de l’École.

L’annonce par le Président de la République de la possibilité de retour à la semaine scolaire de 4 jours démontre que le dossier des rythmes scolaires n’est pas clos.

Ainsi le projet de décret du Ministre de l’EN M. Blanquer indique que c’est « au Directeur académique des Services de l’EN, sur proposition conjointe d’une commune ou d’un établissement public de coopération intercommunale et d’un ou plusieurs conseils d’école, d’autoriser des adaptations à l’organisation de la semaine scolaire ayant pour effet de répartir les heures d’enseignement hebdomadaires sur huit demi-journées réparties sur quatre jours ».

Ce projet ouvre donc la possibilité de revenir commune par commune à une semaine scolaire de 24 heures d’enseignement réparties sur 4 jours de 6 heures, ce qui correspond au souhait de l’immense majorité de nos collègues, ainsi que des parents d’élèves.

Le projet de décret indique comme les décrets Peillon/Hamon que « ces dérogations peuvent s’accompagner d’une adaptation du calendrier scolaire national dans des conditions dérogeant à l’article D.521-2 accordée par le recteur d’académie ». les communes pourraient donc instaurer « des semaines de 8 demi-journées comprenant au moins cinq matinées ou sur moins de 24 heures hebdomadaires ».

Cette possibilité de déroger au calendrier scolaire national des 36 semaines de classe, fixant les congés scolaires et les vacances des classes, ouvrirait la voie à des calendriers locaux, école par école. Ce serait donc à chaque commune ses « rythmes » et son calendrier scolaire.

Pour FO, ce qui est à l’ordre du jour c’est le rétablissement de la semaine à 4 jours sur tout le territoire national (lundi mardi, jeudi, vendredi), avec 24 h d’enseignement par semaine, dans toutes les écoles, dans toutes les communes, sur 36 semaines. Le maintien de la définition nationale des dates de congés et vacances scolaires sans possibilité de dérogation.

C’est le sens du courrier que le Secrétaire général du SNUDI-FO a adressé au Ministre et au Conseil Supérieur de l’Education du 8 juin 2016, lui demandant de « retirer les paragraphes qui instaureraient cette remise en cause du calendrier national sur 36 semaines et permettrait la remise en cause des périodes de travail et de vacances » et indiquant que « nous sommes favorables à rétablir rapidement une organisation de la semaine scolaire sur 4 jours, commune à tous les enseignants de toutes les écoles du territoire national, ne fluctuant pas d’une ville à l’autre en fonction des orientations politiques des élus locaux ou des finances des collectivités locales ou encore des Projets éducatifs de Territoire. ».

Vous souhaitant bonne réception de cette information, veuillez croire, Madame, Monsieur le Maire, à l’expression de nos sentiments respectueux.

Marlène FERNANDEZ

Secrétaire Départementale du SNUDI FO 33


cale

Vous n'êtes pas identifié. Cet article n'est disponible que pour les Adhérents.
Documents Liés
Lettres aux Maires SNUDIFO33 Rythmes
PDF - 310.7 ko
Motion Rythmes Scolaires
Word - 17 ko
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
FlashActu 102 : carte scolaire R2018 : renvoyez vos chiffres / ParcourSup : inacceptable !
FlashActu 101 : Grève 22 mai (appel intersyndical Girondin) - ESG n°43
FlashActu 100 : Mardi 22 mai : 13h30 (République) / redoublement
FlashActu 99 : CHEMINOTS : grève massive et détermination sans faille !
FlashActu 98 : FORMATION CONTINUE rentrée 2018 / GREVE mardi 22 mai
FlashAct 96 : CAPD du 3 mai : Contractuels / Congé formation / RQTH / Hors classe reporté
FlasActu 95 : mardi 22 mai - GREVE Fonction Publique / 24ème Congrès Confédéral : résister, revendiquer, reconquérir !
FlashActu 93 : Une CAPD exceptionnelle
FlashActu 91 : Classe exceptionnelle
FlashActu 87 : Soutien et solidarité avec les cheminots !
FlashActu 86 : L’école maternelle aux Assises / Inclusion scolaire systématique
FlashActu 83 : Direction d’école : la coupe est pleine / Accès à la Hors Classe : la misère !
FlashActu 82 : Plus de 500 000 manifestants le 22 mars ...
FlashActu : Mouvement départemental 2018
FlasActu 80 : CAPD du 20 mars : profilage/CAPPEI/classe exceptionnelle
FlashActu 79 : 22 mars, pas de République, sans Service Public !
FlashActu 78 : A moins d’une semaine du 22 Mars : préparation et amplification de la moblisation
FlashActu 77 : Rythmes scolaires 2018 : complétez l’enquête FO !
FlashActu 76 : Grève 22 mars : Faites remonter l’état de la mobilisation dans vos écoles
FlashActu 74 : CAPD du 9 mars : Toujours inacceptable !
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...
SPIP 2.0.25 [21260] habillé par le Snudi Fo