Syndicat des Directeurs, Instituteurs et Professeurs des Écoles. Section de la Gironde
17 Quai de la Monnaie - 33080 BORDEAUX CEDEX | 05 57 95 07 61 | snudifo33@yahoo.fr


22 juin 2017 |
FlashActu 71 : Rythmes sco : la position majoritaire des PE doit l’emporter !
Publié; le 22 juin 2017, mis à jour le 23 juin 2017 | Snudi Fo 33

La campagne pour les 4 jours sur 36 semaines sur tout le territoire rencontre l’adhésion massive des enseignants !

La position majoritaire des personnels doit l’emporter !

Le rapport de force s’amplifier !

Continuez

- de mettre en discussion dans les écoles la question des rythmes scolaires,
- à adopter une motion d’école sur une revendication claire et précise
- à la diffuser le plus largement possible (au SNUDI FO33, au DASEN, à l’IEN, au Maire de la commune) : modèle ci-dessous et en PJ (en format word)


Nous, enseignants de l’école :

……………………………………………………………..

Revendiquons pour l’organisation de la semaine et de l’année scolaire :

4 jours de classe pour tous (lundi, mardi, jeudi, vendredi), Dans toutes les écoles, Dans toutes les communes, Sur 36 semaines  !

Un maintien de la définition nationale avec des dates de congés et de vacances scolaires sans possibilité de dérogation. 

L’abandon des PEdT. non à la confusion “scolaire/périscolaire."

Le..............................à…………………

Nom Prénom Signature


Motion adressée

Au SNUDI FO 33 : snudifo33@yahoo.fr

Au Maire de la commune

A l’IEN de circonscription

Au DASEN de la Gironde : ce.ia33-cabinet@ac-bordeaux.fr


LES SYNDICATS DES PERSONNELS TERRITORIAUX RENTRENT EN CAMPAGNE


Pour la FSPS-FO (Fédération des Services Publics et de Santé FO) et la FNEC FP-FO, ce projet démontre que le dossier de la réforme des rythmes scolaires n’est pas clos. Pour autant, la solution ne peut passer par la poursuite de la territorialisation de l’École publique qui conduit à la remise en cause des qualifications, des emplois et des statuts de tous les personnels, enseignants, ATSEM ou animateurs.

La FNEC FP-FO et la FSPS FO rappellent aussi leur attachement au respect de la séparation du scolaire et du péri-scolaire. C’est pourquoi elles considèrent que le rétablissement de la coupure du mercredi peut permettre le redémarrage des centres de loisirs municipaux ou intercommunaux dès le matin Pour les fédérations FO, une telle formule appliquée nationalement permettrait d’envisager la titularisation d’animateurs avec l’obtention de contrats de plus de 28 heures synonymes de résorption de la précarité.

La FSPS FO et la FNEC FP-FO considèrent que la remise en cause du calendrier scolaire national et en particulier l’augmentation du nombre de semaines d‘enseignement, de 36 à 40 comme l’a suggéré le ministre Blanquer et comme le permet son décret, ne serait profitable à aucune catégorie de personnels.

Une telle mesure tournerait le dos aux revendications des enseignants qui veulent le retour à la semaine de

4 jours sur 36 semaines sans remise en cause des congés. Elle dégraderait les conditions de travail des ATSEM qui verraient leur amplitude annuelle de travail augmenter d’autant. Elle réduirait les possibilités d’activités d’animation pendant les congés.

La FSPS FO et la FNEC FP FO rappellent leurs revendications :

- Retour à la semaine de 4 jours pendant 36 semaines sur tout le territoire national sans remise en cause des vacances scolaires
- Séparation du scolaire et du péri scolaire
- Respect des missions et qualifications des ATSEM
- Résorption des emplois précaires par un plan de titularisation garanti par l’Etat.

Communiqué en intégralité en PJ


DU COTÉ DES MUNICIPALITÉS, LE RETOUR À LA SEMAINE DE 4 JOURS SUR 36 SEMAINES EST AUSSI À L’ORDRE DU JOUR ET GAGNE DU TERRAIN !


Dans les Alpes Maritimes, toutes les communes sauf une annoncent leur intention de revenir aux 4 jours sur 36 semaines, avec 24 heures/semaine dès la rentrée 2017. C’est notamment le cas de Nice.

Dans l’Aude, des petites communes ont décidé de repasser à 4 jours. Carcassonne attend le vote des conseils d’école, pour le faire.

En Seine-et-Marne, 170 communes annoncent qu‘elles repassaient à la semaine de 4 jours à la rentrée.

En Seine-Saint-Denis, Villepinte, Saint-Ouen, Les Pavillons-sous-Bois, Aulnay-sous-Bois envisagent de passer à 4 jours sur 36 semaines. D’autres communes font savoir que si pour l’an prochain elles sont tenues par différents contrats, cela est envisagé pour la rentrée 2018.

Dans le Val d’Oise plus de 50 % des élèves reviendront à 4 jours en septembre 2017

À Marseille le maire J. C. GAUDIN annonce son intention de revenir à la semaine de 4 jours à la rentrée 2018.

Dans tous les départements, le mouvement pour le retour à 4 jours d’enseignement sur la base de 24 heures hebdomadaires sur 36 semaines annuelles est en cours.

Dans le même temps, les syndicats départementaux du SNUDI-FO demandent de nombreuses entrevues avec les maires et les présidents de Communautés de communes afin d’exposer la position du syndicat.

Dans la plupart des cas, les maires sont confortés par notre syndicat dans leur intention de revenir à 4 jours sans déroger au calendrier scolaire national des 36 semaines, permettant notamment aux clubs sportifs et aux associations culturelles de retrouver des horaires de fonctionnement attractifs.

Le SNUDI-FO attire également l’attention sur le fait que lors des consultations obligatoires des conseils d’écoles, il est essentiel de faire préciser que le retour aux 4 jours (lundi, mardi, jeudi, vendredi) doit également s’effectuer sur les 36 semaines, sans dérogation possible.

AMPLIFIONS LA CAMPAGNE

AFIN QUE LA POSITION MAJORITAIRE DES PERSONNELS L’EMPORTE

Les intentions ministérielles ne peuvent qu’aboutir à un renforcement de la territorialisation en permettant une multitude d’organisations différentes de la semaine et de l’année scolaire.

C’est pourquoi le SNUDI FO appelle à amplifier la campagne de motions d’école, de signatures :

- pour le retour sur tout le territoire national à la semaine de 4 jours d’enseignement sur la base de 24 heures hebdomadaires sur 36 semaines annuelles
- contre toute remise en cause du calendrier scolaire national fixant les congés et vacances scolaires
- pour la séparation du scolaire et du périscolaire, contre les ingérences municipales dans l’école, pour en finir avec les PEdT

C’est la première étape vers l’abrogation des décrets Blanquer/Peillon/Hamon.

La position majoritaire des personnels doit l’emporter !

Adoptez des motions d’école

Envoyez les au SNUDI FO 33 au Maire, à l’IEN, au DASEN !

cale

Vous n'êtes pas identifié. Cet article n'est disponible que pour les Adhérents.
Documents Liés
Communiqué FNEC FP FSPS Décret Blanquer
PDF - 213 ko
Motion Rythmes Scolaires
Word - 17 ko
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
FlashActu 62 : Mardi 27 février : Tous en GREVE, tous devant la DSDEN 33 !
FlashActu 61 : 3 postes pour 702 élèves : en GREVE le 27 février devant la DSDEN de Bordeaux
FlashActu 60 : Carte scolaire 2018 : Pierre ou Paul, qui déshabillera-t-on ?
FlashActu 59 : la coupe est pleine !
FlashActu 57 : La déliquescence de la FORMATION initiale et continue...
FlashActu 56 : CAPD du 30 janvier - Liste aptitude direction / promotion échelon / MVT inter /profilage
FlashActu 53 : EHPAD / pénitentiaire / défense du BAC et de l’université : SOUTIEN et MOBILISATION
FlashActu 51 : RYTHMES SCOLAIRES : rien n’est joué ! Tout reste à faire !
FlashActu 50 : RIS à Blanquefort et Biganos
FlashActu 49 : Sélection à l’université, le 1er Février : appel interfédéral à la mobilisation
FlashActu 47 : PROFILAGE de poste, prenez position en conseil des maîtres.
FlashActu 46 : Carte scolaire - renvoyez vos chiffres !
FlashActu 45 : 2018, 70 ans de résistance ouvrière et d’indépendance syndicale
FlashActu 44 : CP/CE1 dédoublés, redoublement : ALERTE
FlashActu 43 : n°43 : TEMPS PARTIEL : suite à l’action de FO, circulaire PARTIELLEMENT modifiée ...
FlashActu 42 : CADP du 7/12/17 : je te promets... du profilage et du temps partiel ...
FlashActu 41 : Commission de réforme : DANGER / Médecine de prévention / Enseignants référents
FlashActu 40 : RYTHMES SCOLAIRES : poursuivre la bataille pour le retour à 4 jours pour tous !
FlashActu 38 : ATSEM, agents territoriaux, enseignants... : REVENDICATIONS COMMUNES !
FlashActu 37 : CP/CE1 dédoublés, le Président rattrapé par la réalité. - Mutation : FO défend le barème et les CAP
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...
SPIP 2.0.25 [21260] habillé par le Snudi Fo