Syndicat des Directeurs, Instituteurs et Professeurs des Écoles. Section de la Gironde
17 Quai de la Monnaie - 33080 BORDEAUX CEDEX | 05 57 95 07 61 | snudifo33@yahoo.fr


19 mai 2017 |
FlashActu 60 : LSU:il est urgent d’attendre ! / Permutations : un scandale !
Publié; le 19 mai 2017, mis à jour le 23 mai 2017 | Snudi Fo 33

LSU et fascicules de propagande : il est urgent d’attendre !


Les professeurs des écoles viennent de recevoir une lettre non signée à en-tête du ministère de l’Éducation nationale les enjoignant de remettre aux parents des fascicules afin de les inviter à consulter en ligne le livret scolaire unique (LSU) de leur enfant.

Compte tenu du caractère pour le moins « amateur » et anonyme de la lettre ministérielle, plusieurs DASEN ou chefs de services de DSDEN ont donné comme consigne de ne pas distribuer ces fascicules qui ne manquent d’ailleurs pas de poser plusieurs problèmes.

Le SNUDI-FO se félicite de ces sages décisions de représentants des autorités qui confirment conformément à la réglementation que la distribution des fascicules ne peut avoir de caractère obligatoire.

Pour sa part, le SNUDI-FO engage donc les collègues à ne pas remettre ces fascicules d’autant plus qu’ils contiennent des directives problématiques.

Ainsi, si l’arrêté du 31 décembre 2015 rend en principe obligatoire le LSU, y compris sous sa forme numérique, il n’en demeure pas moins qu’au Conseil supérieur de l’éducation du 17 novembre 2016, le secrétaire général du ministère a confirmé l’information selon laquelle « la version numérique du LSU n’est pas immédiatement obligatoire, seul le bilan de fin de cycle est incontournable. »

De plus, l’introduction de toute nouvelle technologie comme le livret scolaire numérique, nouvelle forme de télétravail après m@gistère, est conditionnée à la consultation du CHSCT (Comité Hygiène et Sécurité Conditions de Travail) en application de l’article 57 du décret n° 82-453 : « Le comité est consulté : sur les projets importants d’introduction de nouvelles technologies et lors de l’introduction de ces nouvelles technologies, lorsqu’elles sont susceptibles d’avoir des conséquences sur la santé et la sécurité des agents. »

Ainsi l’absence de saisine du CHS-CT ministériel, par la ministre elle-même sur le problème, entache la légalité de l’arrêté du 31 décembre 2015.

Enfin, le SNUDI-FO s’étonne d’ailleurs de la responsabilité donnée aux enseignants de communiquer aux parents d’élèves des codes d’accès à la plateforme de consultation du LSUN alors que les enseignants n’en disposent pas ! À n’en pas douter, cette nouvelle initiative va une nouvelle fois placer des collègues dans des situations délicates vis-à-vis de certains parents d’élève.

Pour ces raisons, en cette période transitoire où le nouveau ministre de l’Éducation nationale vient à peine d’être nommé, le SNUDI-FO, conseille à tous les collègues d’attendre avant de se lancer dans la mise en place de cette procédure de mise en œuvre du LSU Numérique qui demeure problématique à bien des égards et dont le syndicat demande toujours la suspension.

Communiqué du SNUDI FO du 12 mai 2017


Rattrapage ministériel pour les permutations : un scandale !


18 collègues retenus pour 12 732 demandes. Dérisoire !

Quelle ne fut pas la surprise du SNUDI-FO de constater que seulement 18 collègues avaient été retenus, dont 8 collègues ayant obtenu 800 points. Pour rappel, cette bonification est accordée aux collègues ou à leur conjoint détenteur de la RQTH après avis des médecins de prévention ou pour les enfants très malades. Au total, cela représente donc 10 collègues auxquels le ministère accorde une permutation légale pour rapprochement de conjoint (13, car 3 ont également 800 points). Une misère.

Les collègues retenus ont, a minima, quatre années de séparation avec un enfant, ou, moins d’années de séparation mais beaucoup d’enfants.

Rappelons que, lors de la mise en place de cette phase complémentaire, deux cents collègues avaient pu obtenir un changement de département. Ce chiffre n’a cessé de diminuer d’année en année.

Quelques rappels

1 - Le résultat du mouvement interdépartemental ne s’est pas amélioré cette année par rapport à 2016.

2 - Le SNUDI-FO revendique le droit à mutation pour tous les collègues qui en font la demande.

3 - Le SNUDI-FO ne revendique pas l’augmentation du barème au-delà des quatre années de séparation, mais la mutation automatique au bout de la quatrième année. Il demande que, rapidement, cette durée diminue.

4 - Le SNUDI-FO demande que tous les collègues ayant obtenu les 800 points obtiennent leur changement de département lors de la phase informatisée du mouvement interdépartemental, pour leur permettre de participer à la première phase du mouvement intra départemental.

L’attribution des 800 points doit-être automatique dès lors que le collègue entre dans les critères de la note de service et non en fonction des besoins en ressources humaines des départements.

Le SNUDI-FO ne renoncera pas : phase exeat-ineat

Le SNUDI-FO, comme tous les ans, demande à être reçu afin de présenter tous les dossiers d’exeat-ineat qui n’ont pas pu aboutir. Il ne saurait accepter ce résultat désastreux et désespérant pour les collègues.

Communiqué du SNUDI FO du 11 mai 2017


Le SNUDI FO 33 encourage tous les collègues qui ont formulé une demande d’ineat ou d’exeat en Gironde, à envoyer par courrier postal une copie de leur demande avec les justificatifs :

SNUDI FO33

17 quai de la Monnaie

33 080 Bordeaux Cedex


cale

Vous n'êtes pas identifié. Cet article n'est disponible que pour les Adhérents.
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
FlashActu 17 : RIS / grève 9 octobre / évaluations CP-CE1 / alerte mutation
FlashActu 16 : PPCR/RDV de carrière - Recours et Pétition - 9/10 GREVE interpro
FlashActu 14 : Grève INTERPRO du 9 octobre : Appel intersyndical Girondin
FlashActu 13 : Évaluations CP/CE1 et des enseignants : l’arbitraire ça suffit !
FlashActu 11 : 1800 suppression de postes / Pétition nationale contre PPCR
FlashActu 10 : Évaluations CP/CE1 / Grève 9 octobre
FlashActu 08 : ORS : la traditionnelle mise au point de rentrée !
FlashActu 07 : Résister, revendiquer, reconquérir !
FlashActu 06 : CAPD de rentrée : La pénurie organisée ! (contractuel, exeat, nomination d’office )
FlashActu 05 : CTSD de rentrée : la conclusion d’une année FASTE !
FlashActu 03 : Bâtir l’école sur les décombres du statut / Carte scolaire : jeudi 6 sept
FlashActu 02 : Rentrée scolaire et sociale : saccage et mauvais coups / Retraite par points : c’est NON !
FlashActu 01 : XIIème CONGRES départemental 20/09/18 : inscrivez-vous
FlashActu 117 : Eysines, Mérignac, Coutras : rythmes scolaires, ingérences municipales ... FO intervient !
FlashActu 115 : Contractuels, animations pédagogiques, PES : Compte-rendu du CDFC du 27 juin
FlashActu 114 : Hors Classe - l’arbitraire érigé en règle !
FlashActu 113 : 28 juin - 13h30 rassemblement Préfecture Bordeaux
FlashActu 112 : Maternelle - Laicité - stagiaire/ESPE
FlashActu 111 : " le pognon de dingue " / les cheminots
FlashActu 110 : Ouvertures et fermetures de classes rentrée 2018 - CTSD du 12 juin
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...
SPIP 2.0.25 [21260] habillé par le Snudi Fo