Syndicat des Directeurs, Instituteurs et Professeurs des Écoles. Section de la Gironde
17 Quai de la Monnaie - 33080 BORDEAUX CEDEX | 05 57 95 07 61 | snudifo33@yahoo.fr


14 mai 2017 |
FlashActu 58 : Les ministres changent, pas les revendications !
Publié; le 14 mai 2017 | Snudi Fo 33

La FNEC-FP-FO avec le SNUDI FO portera sur le bureau du nouveau ministre les dossiers,

Les revendications demeurent !


PPCR évaluation : le dossier n’est pas clos !


A l’instar du ministre Chatel publiant la veille de son départ en 2012 le décret sur la réforme de l’évaluation, la ministre Vallaud-Belkacem a signé en toute hâte le 5 mai ses décrets transposant PPCR à l’Education nationale. Le Journal Officiel du 7 mai les publie en même temps que plusieurs décrets d’application de la loi Travail.

Ces textes modifient profondément le statut des personnels et mettent en cause nombre de garanties statutaires actuelles. Ils instaurent le règne du « mérite individuel » et de l’arbitraire contre les droits collectifs et l’indépendance professionnelle. Ils instaurent un grade fonctionnel, la classe exceptionnelle réservée à une minorité. Ils suppriment la note chiffrée pour y substituer les compétences du référentiel des métiers du professorat et de l’éducation. Il ne s’agit plus de noter la manière de servir des fonctionnaires d’Etat sur la base d’obligations définies nationalement centrées sur l’instruction. Il n’y a plus aucune référence à l’existence de programmes nationaux et à l’aptitude de l’enseignant à les transmettre. Les critères retenus, par exemple, permettent de tenir compte des opinions des parents d’élèves et des élus politiques, les obligations locales tendent à prendre le pas sur le cadre national, au nom du projet d’établissement. Tout le monde sait que l’étape suivante, c’est le recrutement des enseignants par le chef d’établissement… Quand une porte est ouverte, certains ne demandent qu’à s’y engouffrer.

FO a voté contre ces projets au Comité Technique Ministériel le 7 décembre (ainsi que la CGT et SUD).

Désormais c’est la demande d’abrogation que la FNEC FP-FO ira porter auprès du nouveau ministre. Pour rappel, le ministre Peillon avait dû abroger à l’été 2012 le décret évaluation de son prédécesseur Chatel.

Communiqué FNEC FP FO du 10 mai 2017


Fonctionnaires stagiaires : il est urgent d’arrêter le massacre !


La ministre a toujours refusé l’ouverture de négociations pour des mesures d’urgence concernant les conditions de la formation et de la titularisation des fonctionnaires stagiaires. Elle a maintenu coûte que coûte la masterisation des concours dans le cadre de l’autonomie des ESPE, aboutissant à des formations inutiles, des emplois du temps impossibles, des règlements coercitifs et des évaluations successives et aberrantes. Elle n’a jamais remis en question l’outil de pression que constitue le référentiel de compétences des métiers, la dévalorisation permanente, l’infantilisation insupportable.

Le constat est sans appel : 1 631 stagiaires non titularisés dans le secondaire sur 15 239, 1 734 sur 14 685 dans le premier degré. Le nombre de démissions a été multiplié par trois.

La FNEC FP-FO demandera au prochain ministre l’ouverture en urgence de ce dossier. Il est temps de revenir sur la masterisation des concours et le référentiel de compétences des métiers du professorat qui font des modalités de titularisation un couperet insupportable. C’est à ces seules conditions que les concours enseignants seront de nouveau attractifs, alors que des disciplines sont désertées, des centaines de postes non pourvus.

Enfin, Madame Vallaud-Belkacem en bouclant ses valises dit avoir un regret, celui d’avoir mis en place de façon « trop abrupte » la réforme du collège. Le prochain ministre serait bien avisé de ne pas reproduire la même erreur. Il n’est point d’impasse là où on peut faire marche arrière.

Communiqué FNEC FP FO du 10 mai 2017


Inclusion scolaire : un dossier urgent à ouvrir pour le prochain gouvernement


La situation est alarmante, les moyens humains et financiers n’ont pas été mis en oeuvre. Pire, la loi Montchamp puis la loi de refondation ont servi de paravent à la fermeture massive de postes d’enseignants spécialisés, de structures spécialisées. Plus de 250 000 élèves sont inclus sans maître spécialisé dans des classes ordinaires aux effectifs en constante augmentation. Les EREA et les SEGPA sont menacées de disparition. Les MDPH qui prennent les décisions agissent dans le cadre de budgets contraints des conseils généraux mis à mal par l’austérité et la réforme territoriale. Nous sommes très loin de « l’égalité des droits et des chances ».

L’école publique et toutes ses structures spécialisées, ses maitres spécialisés, sont frappés de plein fouet par la politique d’austérité.

En dernière analyse, bien sûr, ce sont les enfants qui subissent les résultats de cette politique et les maîtres qui sont confrontés à des situations ingérables…. Communiqué en intégralité ici

La FNEC FP-FO, sur ses mandats en défense des personnels, réaffirme son opposition aux conséquences de la loi Montchamp et à l’inclusion scolaire érigée en principe dans la loi de refondation de l’école. La FNEC FP-FO demande au nouveau gouvernement de se saisir du dossier sans a priori, sur la base d’un état des lieux et de prendre les décisions indispensables.


Nouvelle Circulaire EREA : passage en force du ministère


La circulaire ministérielle (n° 2017-076 du 24-4-2017), qui détruit le fonctionnement historique des EREA, a été courageusement publiée dans l’entre 2 tours des présidentielles au BO n°17 du 27 avril 2017* ! Les personnels apprécieront !

La FNEC FP-FO dénonce ce nouveau passage en force du ministère car :
- cette circulaire n’a pas été soumise à la discussion et à l’avis du CTM et du CHS CT M (alors que la FNEC FP FO l’a demandé) car le fonctionnement des services dans les EREA sont modifiés.
- cette circulaire abroge dès à présent la circulaire EREA de 1995 mais serait pleinement applicable….à la rentrée 2018 : y aurait-il donc un vide juridique non réglementaire du 27/04/2017 au 1/09/2018 pour les personnels affectés en EREA ? Vide juridique laissant les mains libres à l’administration…

Cette nouvelle circulaire est inacceptable. Elle remet en cause le fonctionnement historique des EREA, remet en cause le statut des personnels en allant vers la redéfinition locale et individuelle des missions et obligations de services des enseignants affectées en EREA. Le nouveau gouvernement et le nouveau ministre de l’Education nationale devront revoir ce dossier sans délai.

La FNEC FP-FO, disponible pour l’action commune pour l’abrogation de cette circulaire, le rétablissement et le maintien de tous les postes de fonctionnaires nécessaires :

- défendra cette revendication et ce dossier auprès du futur ministre
- propose à tous les syndicats de s’adresser en ce sens au futur ministre
- invite tous les personnels de tous les EREA à se réunir pour établir les revendications et à se tenir prêts à agir pour les faire valoir.

Communiqué FNEC FP FO du 10 mai 2017

Sur les EREA comme sur l’ensemble des dossiers confiés, FO portera les revendications des personnels

cale

Vous n'êtes pas identifié. Cet article n'est disponible que pour les Adhérents.
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
FlashActu 102 : carte scolaire R2018 : renvoyez vos chiffres / ParcourSup : inacceptable !
FlashActu 101 : Grève 22 mai (appel intersyndical Girondin) - ESG n°43
FlashActu 100 : Mardi 22 mai : 13h30 (République) / redoublement
FlashActu 99 : CHEMINOTS : grève massive et détermination sans faille !
FlashActu 98 : FORMATION CONTINUE rentrée 2018 / GREVE mardi 22 mai
FlashAct 96 : CAPD du 3 mai : Contractuels / Congé formation / RQTH / Hors classe reporté
FlasActu 95 : mardi 22 mai - GREVE Fonction Publique / 24ème Congrès Confédéral : résister, revendiquer, reconquérir !
FlashActu 93 : Une CAPD exceptionnelle
FlashActu 91 : Classe exceptionnelle
FlashActu 87 : Soutien et solidarité avec les cheminots !
FlashActu 86 : L’école maternelle aux Assises / Inclusion scolaire systématique
FlashActu 83 : Direction d’école : la coupe est pleine / Accès à la Hors Classe : la misère !
FlashActu 82 : Plus de 500 000 manifestants le 22 mars ...
FlashActu : Mouvement départemental 2018
FlasActu 80 : CAPD du 20 mars : profilage/CAPPEI/classe exceptionnelle
FlashActu 79 : 22 mars, pas de République, sans Service Public !
FlashActu 78 : A moins d’une semaine du 22 Mars : préparation et amplification de la moblisation
FlashActu 77 : Rythmes scolaires 2018 : complétez l’enquête FO !
FlashActu 76 : Grève 22 mars : Faites remonter l’état de la mobilisation dans vos écoles
FlashActu 74 : CAPD du 9 mars : Toujours inacceptable !
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...
SPIP 2.0.25 [21260] habillé par le Snudi Fo