Syndicat des Directeurs, Instituteurs et Professeurs des Écoles. Section de la Gironde
17 Quai de la Monnaie - 33080 BORDEAUX CEDEX | 05 57 95 07 61 | snudifo33@yahoo.fr


10 mars 2017 |
FlashActu 43 : Résultat du mouvement INTER ----- Spécial REP + ----- 7 mars : 35 000 manifestants à Paris
Publié; le 10 mars 2017, mis à jour le 13 mars 2017 | Snudi Fo 33

Permutations 2017 : « Aucune amélioration ! »


Lundi 6 mars, les collègues ayant formulé une demande de changement de département pour la rentrée 2017 ont obtenu le résultat : moins d’un enseignant sur 4 a obtenu satisfaction !

- 42 % de satisfaction en 2005 – entre 21 et 25 % (2) depuis 5 ans.

- Ces résultats remettent en cause le droit à mutation.

- Ils sont la conséquence du manque de postes et de la politique d’austérité appliquée à tous.

Cette année, sur les 16 741 demandes de changement de département pour la rentrée 2017 (16 482 en 2016), seules 4 009 (3 948 en 2016) ont obtenu satisfaction, soit un taux de 23,94 % (23,95 %). Si on revient plus de 10 ans en arrière, le taux de satisfaction des permutations était de 42,74 % (soit presque deux fois plus). Quand cela va-t-il cesser ?

Si les calibrages (nb de mutations accordées en entrées ou en sorties - hors permutation terme à terme) étaient plus élevés, le taux de satisfaction pourrait augmenter. Il s’agit donc bien d’une volonté politique de limiter les mutations.

- Seulement 11,6% de satisfaction pour entrer en Gironde !

- 32,6% pour en sortir.

— En pièce jointe :

v Le bilan du SNUDI FO 33 : « en entrées ou en sorties depuis ou vers la gironde »

Ø Les barèmes des derniers mutés par département,

Ø Le nombre de demandes et de mutation par département,

Ø Le guide ineat/exeat.

PDF - 1.4 Mo
Le bilan du SNUDI FO 33 : « en entrées ou en sorties depuis ou vers la gironde »

v Le communiqué du SNUDI FO national : « Permutations 2017 : aucune amélioration ! ».

PDF - 98.9 ko
2017 03 09 Communiqué permutations

Le SNUDI FO 33 est à votre disposition :

Pour vous aider à constituer vos dossiers de demande d’ineat et/ou d’exeat


Dispositif REP+ : un laboratoire de la déréglementation


Dans le cadre de la refondation de l’école, le dispositif REP+ est maintenant en place depuis trois ans.

Côté cour, la ministre « communique » sur les journées libérées pour les enseignants et sur l’indemnité REP+.

Côté jardin, le dispositif est un véritable laboratoire de la dérèglementation permettant toutes les dérives locales en matière d’annualisation de temps de travail et de flexibilité. Il permet également aux inspecteurs d’académie de généraliser les postes à profil, notamment pour la direction d’école, contre le barème et le statut.

Il aboutit même parfois à des situations ubuesques avec l’ensemble des titulaires d’une école absents sur la même journée, et remplacés par des brigades REP+ qui sont souvent de jeunes collègues, ce qui ne peut qu’être facteur de désorganisation de l’école …lire la suite ici


Mardi 7 mars : 35 000 manifestants à Paris de toute la France !


Pour la défense du service public

Le 7 mars à Paris, près de 35 000 manifestants ont dit stop à l’austérité. Ils n’entendent rien lâcher sur leurs revendications, aujourd’hui comme demain !

Ce 7 Mars 2017 près de 35 000 manifestants se sont rassemblés à Paris. Pour la Gironde, plus de 70 manifestants FO ont fait le déplacement en bus ou en train.

De Denfert-Rochereau aux Invalides, enseignants, agents hospitaliers, de l’action sociale, de la santé privée, de la territoriale, agents de l’État, de la sécurité sociale, de pôle emploi, ont manifesté, tous unis, avec leurs fédérations FO, CGT, SUD et FSU, contre la politique d’austérité qui frappe tous les salariés et tous les services publics !

TOUS ON EXIGE L’ARRÊT IMMÉDIAT DES CONTRE-REFORMES DES LOIS SANTÉ, DE LA REFORME TERRITORIALE ET DE LA CASSE DE L’ÉCOLE RÉPUBLICAINE

Que cela soit à l’hôpital ou dans le médico-social (public ou privé), dans les écoles et collèges, dans les collectivités territoriales, dans les services de l’État, la mobilisation et la grève sont à la hauteur du ras-le-bol et de la détérioration des conditions de travail des agents.

Nombreuses revendications ont été portées, communes aux 3 versants de la Fonction publique, dont :

· Augmentation de la valeur du point d’indice pour compenser les pertes subies depuis des années ;

· Refonte des carrières pour redonner de l’attractivité à l’emploi public ;

· Arrêt des suppressions de postes et des restructurations permanentes, notamment en raison de la Réforme territoriale ;

· Défense du statut général, des statuts particuliers et des cadres d’emploi ;

· L’arrêt du « non-protocole » PPCR et l’abandon du projet de décret sur l’évaluation ;

· L’abandon de la territorialisation de l’école incarnée par la réforme des rythmes scolaires, les PEdT et la loi de refondation de l’école.

Dans le cortège, les manifestants ont à nouveau réaffirmé leur opposition à la suppression de 22 000 postes et de 16 000 lits dans les hôpitaux et à la création des GHT qui organisent la désertification hospitalière !

Ils refusent également les lois de décentralisation (NOTRe et MAPTAM) synonymes de mutualisation des services et de suppressions de postes dans la territoriale comme à l’Etat. C’est là aussi l’inégalité territoriale qui est renforcée et le statut qui se trouve menacé !

Les agents condamnent les attaques sans précédent de tous les services publics, de la Sécurité sociale et le blocage des salaires.

Dans leurs interventions de clôture, les responsables FORCE OUVRIERE ont insisté sur la situation de légitime défense dans laquelle sont les salariés.

« Nous sommes là aujourd’hui, nous serons là demain, nous ne lâcherons rien, cela vaut pour ce gouvernement comme pour le prochain quel qu’il soit.

Et s’ils refusent de répondre à nos revendications, nous appellerons dans tous les établissements les personnels à se réunir en assemblée générale pour débattre des modalités d’actions, de la grève et de sa reconduction.

Vive les revendications !

Vive l’action commune !

Vive l’indépendance syndicale ! »

Santé, social, service public : ils étaient dans la rue à Paris le 7 mars

​​


Mercredi 15 mars : « comment faire son mouvement départemental ? »


Le SNUDI FO organise une réunion d’information syndicale : RIS

« Spéciale mouvement départemental »

Mercredi 15 Mars de 13h30 à 16h30 à Bordeaux à l’Union départementale FO 17/19 Quai de la monnaie - BORDEAUX (Tram C – arrêt St Michel)

Pas d’heures en plus !

Les 3 heures sont à déduire des 108 heures annualisées

Ouverte à tous : syndiqué, non syndiqué, PES

Modalités de participation ICI

Inscription ICI


- Le SNUDI FO 33 vous appelle à rejoindre
- Le syndicalisme ouvrier confédéré !
- La différence c’est l’indépendance !
- Adhérez à FO !

cale

Vous n'êtes pas identifié. Cet article n'est disponible que pour les Adhérents.
Documents Liés
2017 03 09 Communiqué permutations
PDF - 98.9 ko
Le bilan du SNUDI FO 33 : « en entrées ou en sorties depuis ou vers la gironde »
PDF - 1.4 Mo
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
FlashActu 41 : Commission de réforme : DANGER / Médecine de prévention / Enseignants référents
FlashActu 40 : RYTHMES SCOLAIRES : poursuivre la bataille pour le retour à 4 jours pour tous !
FlashActu 38 : ATSEM, agents territoriaux, enseignants... : REVENDICATIONS COMMUNES !
FlashActu 37 : CP/CE1 dédoublés, le Président rattrapé par la réalité. - Mutation : FO défend le barème et les CAP
FlashActu 36 : Audience DSDEN : FO dépose les revendications
FlashActu 34 : CR du CHSCT : Inclusion scolaire / fiches SST / contrats aidés
FlashActu 33 : spécial "mouvement INTER-départemental"
FlashActu 32 : changement échelon 2017/2018 : première victoire de FO / ATSEM : menaces sur l’école maternelle
FlashAct 31 : GREVE 16 nov 11h30 place République à BDX / Apprentissage
FlashActu 30 : sélection à l’université : mettre en échec l’offensive du gouvernement
FlashActu 29 : jeudi 16 nov : grève et mobilisation interprofessionnelle
FlashActu 27 : Inscrivez-vous nombreux aux RIS du SNUDI FO 33
FalshActu 26 : PPCR, HSE : en marche vers l’austérité !
FlashActu 25 : 10 octobre, l’imposante mobilisation des fonctionnaires
FlashActu 24 : PE Stagiaire : jury licencieur, jury déshonneur ! Notre STATUT seul rempart contre la PRÉCARITÉ
FlashActu 23 : Les PE répondent massivement à l’appel à la grève du 10 octobre
FlashActu 22 : Mardi 10 octobre ! Amplifions la mobilisation !
FlashActu 19 : Les IEN passent, les RIS demeurent ....
FlashActu 18 : Tous en Grève le 10 octobre : Informez le SNUDI de l’état de la mobilisation dans vos écoles
FlashActu 17 : Contrats Aidés : pétition intersyndicale - 10 octobre : TOUS en GREVE !
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...
SPIP 2.0.25 [21260] habillé par le Snudi Fo