Syndicat des Directeurs, Instituteurs et Professeurs des Écoles. Section de la Gironde
17 Quai de la Monnaie - 33080 BORDEAUX CEDEX | 05 57 95 07 61 | snudifo33@yahoo.fr


27 mai 2010 | En réponse à notre collègue
FlashActu 28 : Où mènent les journées d’actions sans revendications ?
Publié; le 10 juin 2010, mis à jour le 28 juin 2012 | Snudi Fo 33

Pour FO les revendications sont claires

- Contre l’allongement de la durée de cotisation : 40,5 c’est déjà trop
- Annulation de la décote
- Pour la retraite à 60 ans à taux plein
- Pour la défense du code des pensions des fonctionnaires et le calcul sur les 6 derniers mois

Alors participez à la grève interprofessionnelle du 15 juin et à la manifestation nationale

(inscrivez vous par téléphone 05 57 95 07 61 ou snudifo.33@wanadoo.fr)

Cher collègue,

Nous te remercions de ton courrier sur la question des retraites, qui nous permet de répondre à tes interrogations, comme à celles des collègues.

Nous avons souhaité faire un tour complet, même s’il est un peu long, des problèmes que tu poses.

Ces interrogations sont légitimes. Elles tiennent à la particularité de la situation des salariés qui ne veulent pas voir leur régime de retraite mis à mal : le gouvernement a fait de la réforme sa réforme essentielle, les salariés veulent conserver les acquis de l’âge de départ à 60 ans et du blocage de la durée de cotisation à 40 annuités, comme pour nous, fonctionnaires d’État, du maintien du Code des Pensions. Voilà le face à face, dans lequel les chefs syndicaux ont pris leurs places respectives.

La CGT et la FSU ont décidé de s’accorder avec la CFDT, pour la "journée nationale de mobilisation du 27 mai, emploi, salaires, retraite : tous mobilisés, rassemblés et exigeants". Notons d’abord qu’elles appellent « l’ensemble de leurs organisations à se rencontrer pour décider dans les entreprises et lieux de travail, d’actions unitaires de haut niveau donnant lieu à des grèves et des manifestations interprofessionnelles dans les territoires ». Ce n’est pas la grève, ce sont les grèves décidées ou pas, entreprise par entreprise, service par service, établissement par établissement. Pas de manifestation nationale mais des manifestations organisées dans une unité géographique qui n’existe que dans les textes de l’Union européenne, le territoire ! C’est l’éparpillement au lieu du regroupement. Ensuite, les revendications avancées « donner la priorité à l’emploi stable, améliorer les salaires et le pouvoir d’achat, réduire les inégalités, réorienter la fiscalité vers plus de justice sociale, investir pour l’emploi de demain… » restent dans un flou qui doit plaire à nos gouvernants.

Il n’y a pas lieu de s’en étonner. C’est là le langage de la CFDT. Et, sur les retraites, quelle est la position de la CFDT ? Quelques idées de Chérèque :

L’âge légal de la retraite à 60 ans :

« J’ai toujours dit qu’un acquis social pouvait évoluer, c’est la raison pour laquelle le vrai débat, ce sont les éléments de choix individuels comme faire en sorte que les gens à 60 ans puissent décider à travailler ou pas »

Le nombre d’annuités pour avoir une retraite complète : « L’augmentation de la durée de cotisation n’est acceptable pour la CFDT qu’à la condition d’un partage des gains d’espérance de vie… »

La retraite des fonctionnaires : « Le vrai courage politique, c’est de faire une réforme globale et, à terme, s’engager dans une convergence du système public-privé »

Résumons : la CFDT est contre le maintien de l’âge légal à 60 ans pour tous, elle se prononce pour l’augmentation de la durée de cotisation, et pour la liquidation du Code des pensions, le calcul de la retraite sur le salaire des 6 derniers mois. C’est pourquoi, dans leur appel commun, il n’y a rien sur le maintien du Code des pensions, rien sur le blocage à 40 annuités. Ce n’est donc en rien un mouvement pour les retraites.

Force Ouvrière ne s’est pas associée à cet « enfumage » : la Confédération a demandé inlassablement depuis un an aux autres syndicats d’appeler à une grève franche interprofessionnelle bloquant le pays pour stopper la réforme gouvernementale sur les retraites. Ce n’est que lorsque FO a pris ses responsabilités, en appelant (le 4 mai) à la grève le 15 juin, que la CFDT, suivie par la CGT et la FSU, ont décidé de convoquer cette journée d’action du 27. Et Chérèque d’annoncer le 27 mai « d’autres journées de mobilisation d’ici l’été ». Ce type de « journées d’actions » épuise la combativité des salariés : constatons-le aujourd’hui, où le taux de grévistes est assez faible. Et pour cause : peu de syndicats, malgré leurs grandes déclarations médiatiques, ont véritablement organisé la mobilisation.

FO n’a pas la prétention de tout régler en une seule grève. Cependant, si tous les dirigeants des grandes Confédérations appelaient ensemble à une véritable grève les salariés du public et du privé, nul doute que le gouvernement devrait reculer. Aujourd’hui, d’autres syndicats (SNETAA, SNALC, et des syndicats CGT) appellent à la grève le 15 juin, contre la réforme des retraites.

Enfin, la position « triple niet » de Jean-Claude Mailly et de la Confédération FO, sur les revendications ( 60 ans, allongement des cotisations et code des pensions), a empêché que se « négocient » dans les couloirs du ministère les propositions des uns et des autres pour démanteler le système de répartition : par exemple une « caisse de retraite des fonctionnaires », « une maison des retraites public-privé » etc. C’est pourquoi il est important que la manifestation nationale à Paris, ce 15 juin, sur les revendications claires contre la réforme des retraites, soit une réussite.

Nous sommes à ta disposition pour plus d’informations, et notamment pour éventuellement tenir une réunion d’information dans ton école.

Cordialement Bureau du Snudi FO 33 le 27 mai 2010

cale




Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
FlashActu 38 : PRERENTRÉE, UNE JOURNÉE PAS DEUX !
FlashActu 28 : Où mènent les journées d’actions sans revendications ?
FlashActu 26 : RETRAITES : GREVE ET MANIFESTATION NATIONALE A PARIS LE 15 JUIN
FlashActu 25 : QUE CACHE LE STATUT DE DIRECTEUR ?
FlashActu 24 : EVS Licenciées en juin : Le Tribunal des prud’hommes de Libourne condamne l’Education Nationale
FlashActu 22 : Formation des nouveaux maîtres : Une féroce sélection darwinienne !
FlashActu 21 : Revalorisation : « poisson d’avril » !
FlashActu 20 : CDEN de la Gironde du 24 mars 2010 Semaine scolaire : Pas de modification à la rentrée 2010
FlashActu 19 : CARTE SCOLAIRE Mesures présentées au CTPD du 22 mars
FlashActu 18 : Consultation relative à l’organisation du temps scolaire
FlashActu 16 : L’ÉCOLE MATERNELLE MENACÉE
FlashActu 15 : « Consultation relative à l’organisation du temps scolaire »
FlashActu 14 : Retraite : 40 ans, c’est déjà trop !
FlashActu 13 : Remboursement immédiat des frais de déplacements de tous les personnels itinérants : Conseillers pédagogiques et RASED
FlashActu 12 : EVALUATIONS CE1-CM2
FlashActu 10 : Les personnels sont en état de légitime défense
FlashActu 09 : Lorsque la revendication est claire, lorsque les syndicats sont unis, lorsque l’action annoncée est déterminée, il est possible de gagner !
FlashActu 08 : PANDEMIE GRIPPALE, Fo interpelle l’Inspecteur d’Académie
FlashActu 07 : Prime évaluation CE1 & CM2, Pseudo revalorisation, Pandémie, Une nouvelle race de directeurs/trices ?
FlashActu 05 : Comité Hygiène & Sécurité du 20 octobre 2009
1 | 2 |>
SPIP 2.0.25 [21260] habillé par le Snudi Fo