Syndicat des Directeurs, Instituteurs et Professeurs des Écoles. Section de la Gironde
17 Quai de la Monnaie - 33080 BORDEAUX CEDEX | 05 57 95 07 61 | snudifo33@yahoo.fr


Année scolaire 2015-2016 | mai 2016
CHSCT 3 « Si ils n’ont pas de pain, Qu’ils mangent de la brioche »
Publié; le 13 mai 2016, mis à jour le 14 novembre 2016 | Snudi Fo 33

Santé & Sécurité au travail


1° Validation des Procès Verbaux précédents : FO dit non 


FO a refusé de valider les 2 dernières Procès Verbaux tant que les chiffres des Congès de Longue Maladie des enseignants du 1er degré n’y figuraient pas. Les autres organisations syndicales nous ont rejoint sur ce point.

Commentaire de FO : Nous ne sommes pas surpris que l’administration ne souhaite pas publier les chiffres des CLM : ils ont été multipliés par 6 en 4 ans. Cf CHSCT du 4 juillet 2015 : http://33.fo-snudi.fr/spip.php?arti...


2°) Épandage de pesticide : La Gironde, un département très touché !


Lire Sud-Ouest du 2 février 2016

Lire Sud-Ouest du 11 mars 2016

De nombreuses écoles sont concernées (Villeneuve de Blaye par exemple). FO a fait mettre ce point à l’ordre du jour et souhaite obtenir des réponses. Comment ces personnels sont-ils informés des risques par leur employeur ? Quelle prévention leur est proposée ? La médecine de prévention de la Dsden s’est elle emparée de ce dossier ?

Réponse de l’administration : Que voulez-vous que je vous dise, si ces personnels sont malades, qu’ils aillent chez le médecin.

Commentaire de Fo : il y a quelques siècles, on répondait à la classe ouvrière :

« Si ils n’ont pas de pain,

qu’ils mangent de la brioche »

Une fois de plus, l’administration méprise ses personnels, avec beaucoup de sinisme. Fo rappelle que l’employeur devrait être le garant des Conditions de Travail.


3°) Rythmes : Visite par le CHSCT d’une école de Bordeaux suite aux problèmes de bruits accrus depuis la réforme des rythmes


Extraits de la rencontre avec les personnels : « Le bruit, depuis les TAP, c’est toute la journée » « On a une salle d’Arts Visuels, mais nous avons décidé de ne plus y aller. Depuis qu’elle est accessible aux TAP, elle est en bazar. » « Notre salle de réunion a aussi été investie par les TAP. Un jour, quelqu’un y a installé un tapis et un canapé ». « L’école se fait grignoter par l’animation et les TAP. » « Tu perds ton école, tu fuis » « Quand la mairie nous avait présenté les projets TAP, avant leur mise en place, on nous avait promis qu’on ouvrirait les Musées … ce serait formidable. En fait, à 14h30, 22 animateurs débarquent dans l’école, et toi tu dois partir ». « A 14h30, tu sais que ça va être l’enfer au niveau du bruit. Les animateurs ont même un micro pour se faire entendre. » « Un vendredi, je devais corriger mes copies. Mais le bruit devant ma classe m’a achevée. J’ai pris mon sac et je suis partie. » « Ce matin, j’ai trouvé un énorme morceau de la verrière, cassé par un ballon lors des TAP, et délicatement posé sur mon bureau ».


4°) recrutement d’un Conseiller de Prévention


Enfin, l’administration se décide a « recruter » un Conseiller de prévention. Une fiche de poste a été publiée, le poste est réservé à un enseignant du 1er degré.

FO a intérrogé l’administration sur le fait que ce recrutement était national et demande comment ce personnel allait être intégré en Gironde.

Réponse de l’administration : « On trouvera bien une solution ».

FO rappelle que de nombreux collègues sont en attente d’intégration eux aussi.


5°) Rythmes sur Mérignac


cf FlashActu n° 90 

cale




SPIP 2.0.25 [21260] habillé par le Snudi Fo