Syndicat des Directeurs, Instituteurs et Professeurs des Écoles. Section de la Gironde
17 Quai de la Monnaie - 33080 BORDEAUX CEDEX | 05 57 95 07 61 | snudifo33@yahoo.fr


6 juin 2016 |
FlashActu 97 : VOTATION et MANIFESTATION pour le retrait de la LOI TRAVAIL
Publié; le 6 juin 2016, mis à jour le 9 juin 2016 | Snudi Fo 33

La grève se poursuit et s’amplifie

Dans les raffineries, à la SNCF, dans les centrales nucléaires, dans les transports ….

Le gouvernement, seul contre tous, n’ayant que pour dernier soutien le duo MEDEF/CFDT, est en crise ouverte :

- Face à une intersyndicale (FO, CGT, FSU, Solidaires, UNEF, FIDL et UNL) toujours soudée.
- Face aux 70% de français toujours pour le retrait de la Loi Travail.

La lutte paie et le gouvernement s’est vu contraint de céder à des revendications sectorielles légitimes. Pour autant, il s’obstine encore à ne plus rien lâcher sur la loi, en particulier sur la primauté des accords d’entreprise sur les accords de branche.

C’est par la mobilisation massive de tous les salariés, de tous les secteurs d’activité, par la grève et la manifestation que nous ferons céder le gouvernement.

Dans ces conditions, le SNUDI FO 33 appelle tous les enseignants de la Gironde à amplifier la mobilisation pour le retrait de la Loi Travail en participant à la :


Votation citoyenne

(CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL)

Qui doit permettre à tous les salariés, jeunes, privés d’emplois, retraités de s’engager dans la mobilisation.

Participez-y en utilisant ce formulaire de vote en ligne (ou en pj)

Manifestation nationale à Paris du 14 juin


— Trajet en Bus depuis Bordeaux (départ 5h30 / retour vers 23 h).
— Une participation aux frais de 10 € par personne est demandée.

Inscription ici

Communiqué intersyndical (FO, CGT, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL) du 2 juin

Après trois mois de manifestations et de grèves, la mobilisation contre le projet de loi travail ne faiblit pas. Au contraire, suite aux assemblées générales, les mouvements de grèves, y compris reconductibles, s’étendent et des actions sous des formes diverses se développent. Par son silence et son mépris, le gouvernement est responsable de la situation de blocage. La mobilisation rencontre toujours le soutien de la population consciente des régressions sociales qui menacent les salarié-es d’aujourd’hui et de demain.

Les organisations syndicales mobilisées condamnent les attaques injurieuses et inacceptables du Medef contre le mouvement social et les syndicats. Ces propos entretiennent un climat délétère qui encourage des menaces contre les militant-es et les salarié-es mobilisé-es. Ni la surenchère au Sénat, ni l’entêtement du gouvernement n’entameront notre détermination.

Depuis le début du conflit, la lutte paie et le gouvernement s’est vu contraint de céder à des revendications sectorielles légitimes. Pour autant, il s’obstine encore à ne plus rien lâcher sur la loi, en particulier sur la primauté des accords d’entreprise sur les accords de branches et la loi, le chantage par les accords de maintien et de développement de l’emploi, le référendum d’entreprise, la facilitation des licenciements, le temps de travail, la médecine du travail, la pénalisation financière des privé-es d’emploi…

Ces éléments constituent le cœur de la lutte que mènent les organisations syndicales et la raison pour laquelle elles exigent depuis le début le retrait du projet et l’ouverture d’une négociation pour de nouveaux droits.

Depuis le 20 mai, les organisations syndicales et de jeunesse ont demandé à être reçues par le Président de la République. Cette requête est restée à ce jour sans réponse alors que depuis trois mois, les organisations ont des propositions à faire valoir et sont prêtes à discuter.

Dès aujourd’hui, les organisations appellent à poursuivre et à amplifier les mobilisations :

- en multipliant, en participant et en soutenant les actions décidées par les salarié-es en assemblées générales, y compris par des grèves ;
- en travaillant à des temps forts de convergence de luttes interprofessionnelles par la grève et les manifestations, en organisant ou en renforçant les journées déjà engagées du 6 au 13 juin dans les secteurs professionnels et sur tout le territoire ;
- en assurant le succès de la votation organisée dans toutes les entreprises, services, lieux d’études, dont les résultats seront remis lors d’une grande mobilisation fin juin.

Elles invitent tous-tes les salarié-es, jeunes, retraité-es, privé-es d’emploi à participer massivement à la manifestation nationale du 14 juin à Paris et à renforcer la mobilisation pour le retrait de la loi travail et pour de nouveaux droits.

Les organisations se retrouveront le 8 juin afin de préparer le 14 juin et ses suites.

- Le SNUDI FO 33 vous appelle à rejoindre le syndicalisme ouvrier confédéré !
- La différence c’est l’indépendance !
- Adhérez à FO !

cale

Vous n'êtes pas identifié. Cet article n'est disponible que pour les Adhérents.
Documents Liés
Votation citoyenne
PDF - 222.5 ko
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
FlashActu 62 : Mardi 27 février : Tous en GREVE, tous devant la DSDEN 33 !
FlashActu 61 : 3 postes pour 702 élèves : en GREVE le 27 février devant la DSDEN de Bordeaux
FlashActu 60 : Carte scolaire 2018 : Pierre ou Paul, qui déshabillera-t-on ?
FlashActu 59 : la coupe est pleine !
FlashActu 57 : La déliquescence de la FORMATION initiale et continue...
FlashActu 56 : CAPD du 30 janvier - Liste aptitude direction / promotion échelon / MVT inter /profilage
FlashActu 53 : EHPAD / pénitentiaire / défense du BAC et de l’université : SOUTIEN et MOBILISATION
FlashActu 51 : RYTHMES SCOLAIRES : rien n’est joué ! Tout reste à faire !
FlashActu 50 : RIS à Blanquefort et Biganos
FlashActu 49 : Sélection à l’université, le 1er Février : appel interfédéral à la mobilisation
FlashActu 47 : PROFILAGE de poste, prenez position en conseil des maîtres.
FlashActu 46 : Carte scolaire - renvoyez vos chiffres !
FlashActu 45 : 2018, 70 ans de résistance ouvrière et d’indépendance syndicale
FlashActu 44 : CP/CE1 dédoublés, redoublement : ALERTE
FlashActu 43 : n°43 : TEMPS PARTIEL : suite à l’action de FO, circulaire PARTIELLEMENT modifiée ...
FlashActu 42 : CADP du 7/12/17 : je te promets... du profilage et du temps partiel ...
FlashActu 41 : Commission de réforme : DANGER / Médecine de prévention / Enseignants référents
FlashActu 40 : RYTHMES SCOLAIRES : poursuivre la bataille pour le retour à 4 jours pour tous !
FlashActu 38 : ATSEM, agents territoriaux, enseignants... : REVENDICATIONS COMMUNES !
FlashActu 37 : CP/CE1 dédoublés, le Président rattrapé par la réalité. - Mutation : FO défend le barème et les CAP
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...
SPIP 2.0.25 [21260] habillé par le Snudi Fo