Syndicat des Directeurs, Instituteurs et Professeurs des Écoles. Section de la Gironde
17 Quai de la Monnaie - 33080 BORDEAUX CEDEX | 05 57 95 07 61 | snudifo33@yahoo.fr


5 novembre 2015 |
FlashActu 27 : Graves attaques Temps partiel suite.../Communiqué rentrée nov FNEC FP FO
Publié; le 5 novembre 2015 | Snudi Fo 33

Graves attaques sur le temps partiel

Ça continue !

La circulaire Temps partiel 2016 est disponible depuis hier sur l’intranet de la DSDEN.

Contrairement à ce qui avait été annoncé la veille en CAPD, les dispositions relatives aux temps partiels de droit font également l’objet de graves attaques.

Qu’il soit de droit ou sur autorisation : le temps partiel annualisé n’existe plus !

Pour les temps partiels de droit :

Seules les quotités hebdomadaires de 50, 75 et 80% peuvent être sollicitées. Pour les temps partiels sur autorisation :

Seul, le 75% hebdomadaire est accessible et uniquement si l’agent remplit une de ces conditions :

Avoir à charge un enfant de moins de 12 ans.

Au titre d’une situation médicale particulière, après avis du médecin de prévention.

Séparation de conjoint (entre deux départements), à condition pour l’agent d’avoir demandé un rapprochement de conjoint hors Gironde.

La circulaire temps partiel 2016 contraint encore plus les enseignants à exercer à temps plein, tandis que les pouvoirs publics continuent de s’exonérer de créer les postes nécessaires pour garantir aux personnels une quotité de service librement choisie.

Cette coupe sombre dans l’accès au temps partiel, impacte tous les professeurs des écoles de la Gironde à plus ou moins long terme.

De fait, il ne sera plus permis :

Aux agents, suite à un congé maternité ou à une naissance, d’accéder à un temps partiel annualisé.

Aux enseignants, proche de l’âge légal de départ en retraite, de palier par un temps partiel, la fatigue et l’épuisement lié à l’augmentation indécente du nombre d’annuités.

Aux collègues, envisageant une reconversion professionnelle, de consacrer plusieurs mois d’une année à la réalisation de leur projet.

Et la liste est loin d’être exhaustive !!

Le temps partiel n’est pas une faveur,

la rémunération étant au prorata du service effectué !

La circulaire temps partiel 2016 contraint encore plus les enseignants à exercer à temps plein, tandis que les pouvoirs publics continuent à s’exonérer de créer les postes nécessaires pour garantir aux personnels une quotité de service librement choisie.

C’est une évidence il manque des enseignants.

Ils sont où les fameux 60000 recrutements ?

Le SNUDI FO 33 a invité le SNUipp FSU 33, le SE Unsa 33 et la CGT Educ action 33 a une intersyndicale sur cette question.

Nous vous tiendrons informés.

******************************

Communiqué national de la FNEC FP FO Rentrée de Novembre

Refondation de l’école et réforme territoriale : les statuts de toutes les catégories de personnels sont directement menacés !

« Je n’ai pas le temps de vous recevoir ». C’est en substance la réponse de la ministre de l’éducation nationale aux 13 syndicats du second degré qui avaient appelé à la manifestation nationale du 10 octobre. Ce jour-là, plus de 20 000 enseignants avec des parents d’élèves ont défilé pour l’abrogation de la réforme du collège.

La ministre ne fait rien d’autre que mettre en oeuvre l’orientation et la méthode du gouvernement. Ce dernier vient de dire : il faut « aller plus vite, plus loin » dans la réforme du code du travail, c’est à dire dans la remise en cause et la liquidation des garanties collectives de l’ensemble des salariés. La méthode ? Le passage en force. C’est vrai sur tous les dossiers, dans le privé, dans le public.

Pour le Comité confédéral national de FO réuni le 8 octobre, l’heure est à la préparation du rapport de force par la grève interprofessionnelle. Dans le second degré, l’intersyndicale, unie pour l’abrogation de la réforme du collège, appelle les personnels à se réunir en assemblées générales, à organiser le refus collectif des formations « bourrage de crâne » destinées à imposer une réforme massivement rejetée. Elle appelle à discuter de la suite, incluant la grève.

Pour la FNEC FP FO, la question de la préparation de la grève pour gagner est posée pour toutes les catégories de personnels.

Les salaires sont bloqués, le pouvoir d’achat dégringole. Les postes manquent partout. Les garanties statutaires sont attaquées les unes après les autres. La mission d’instruction de l’école est directement mise en cause. Les personnels, quelle que soit leur catégorie, n’en peuvent plus.

La ministre et le gouvernement répondent :

Blocage permanent des salaires, individualisation des rémunérations et remise en cause de tous les statuts.

C’est en résumé le contenu du texte « parcours professionnels, carrières, rémunérations » (PPCR) dans la fonction publique. Ce texte a été rejeté par la majorité des fédérations de fonctionnaires. M. Valls, lui, a tranché : « PPCR » s’appliquera.

Poursuite et aggravation de toutes les contre réformes : rythmes scolaires et maintenant remise en cause des obligations de service des PE, régionalisation de la formation professionnelle, fusions d’universités… Mise en oeuvre jusqu’au bout et à marche forcée de la réforme territoriale et de la loi de refondation de l’école pour mutualiser donc pour supprimer des services, tailler dans les effectifs, pour en finir définitivement avec l’existence du cadre national de l’école et des statuts, et le remplacer par une multitude de règles locales, c’est à dire par l’arbitraire, par plus de règles du tout !

L’heure est à la construction du rapport de force, à la préparation de la grève unie pour contraindre le gouvernement à reculer, à répondre aux revendications urgentes en matière d’augmentation des salaires, de création de vrais postes, de maintien des statuts. L’heure est à la préparation de la grève avec tous les salariés pour stopper le gouvernement.

La FNEC FP FO propose à tous les personnels, dans les services, dans les écoles, les établissements, les universités, à l’AFPA, au ministère de la culture, de jeunesse et sports… de se réunir, d’établir les revendications, de mettre en discussion la grève pour gagner.

Le SNUDI FO 33 vous appelle à rejoindre le syndicalisme ouvrier confédéré ! La différence c’est l’indépendance ! Adhérez à FO !

cale

Vous n'êtes pas identifié. Cet article n'est disponible que pour les Adhérents.
Documents Liés
Tract rentrée Novembre
PDF - 60.6 ko
FlashActu 27
opendocument text - 22.1 ko
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
FlashActu 36 : Audience DSDEN : FO dépose les revendications
FlashActu 34 : CR du CHSCT : Inclusion scolaire / fiches SST / contrats aidés
FlashActu 33 : spécial "mouvement INTER-départemental"
FlashActu 32 : changement échelon 2017/2018 : première victoire de FO / ATSEM : menaces sur l’école maternelle
FlashAct 31 : GREVE 16 nov 11h30 place République à BDX / Apprentissage
FlashActu 30 : sélection à l’université : mettre en échec l’offensive du gouvernement
FlashActu 29 : jeudi 16 nov : grève et mobilisation interprofessionnelle
FlashActu 27 : Inscrivez-vous nombreux aux RIS du SNUDI FO 33
FalshActu 26 : PPCR, HSE : en marche vers l’austérité !
FlashActu 25 : 10 octobre, l’imposante mobilisation des fonctionnaires
FlashActu 24 : PE Stagiaire : jury licencieur, jury déshonneur ! Notre STATUT seul rempart contre la PRÉCARITÉ
FlashActu 23 : Les PE répondent massivement à l’appel à la grève du 10 octobre
FlashActu 22 : Mardi 10 octobre ! Amplifions la mobilisation !
FlashActu 19 : Les IEN passent, les RIS demeurent ....
FlashActu 18 : Tous en Grève le 10 octobre : Informez le SNUDI de l’état de la mobilisation dans vos écoles
FlashActu 17 : Contrats Aidés : pétition intersyndicale - 10 octobre : TOUS en GREVE !
FlashActu 15 : Évaluations CP et autres / Grève 10 octobre
FlashActu 14 : RIS du SNUDI FO 33 : participez nombreux !
FalshActu 13 : jeudi 21 septembre l’UD FO 33 sera dans le cortège - RIS : venez nombreux !
FlashActu 12 : Contractuels-contrats aidés-ordonnances = PRÉCARITÉ
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...
SPIP 2.0.25 [21260] habillé par le Snudi Fo