Syndicat des Directeurs, Instituteurs et Professeurs des Écoles. Section de la Gironde
17 Quai de la Monnaie - 33080 BORDEAUX CEDEX | 05 57 95 07 61 | snudifo33@yahoo.fr


21 juin 2015 |
FlashActu 85 : CDEN/Rythmes/PSG/congés,absences/audience ministre
Publié; le 21 juin 2015, mis à jour le 25 juin 2015 | Snudi Fo 33

Déclaration de la FNEC FP FO

CDEN de la Gironde du 18 juin 2015

103 postes pour 1903 élèves supplémentaires à la rentrée 2015. Cela peut sembler beaucoup. 1 poste pour un peu plus de 18 élèves ; si on se contente des chiffres bruts. Cependant, il faut retirer de cette dotation les moyens affectés aux différents dispositifs de la refondation de l’école : plus de maîtres que de classes, scolarisation des moins de 3 ans, allègements en REP+. Ce sont autant de postes utilisés pour fermer des classes et refuser d’en ouvrir d’autres. Le P/E est actuellement en Gironde de 5,03 alors qu’il était à 5,11 en 2007. Un plan de rattrapage de 300 postes est plus que jamais nécessaire pour ramener la Gironde dans la moyenne nationale. Les conditions de travail se dégraderont un peu plus à la rentrée.

Et la situation devient alarmante. Depuis des mois, notre organisation syndicale établit l’état des lieux précis des conséquences de la réforme des rythmes scolaires. Ce dispositif entraîne la désorganisation, la confusion entre le scolaire et le périscolaire, la dégradation des conditions d’hygiène et de sécurité, l’allongement des obligations de service des remplaçants et des postes fractionnés et le refus des temps partiels sur autorisation. La dégradation des conditions d’apprentissage jointe aux suppressions de postes et à la pénurie de remplaçants produisent leurs effets néfastes tant sur les élèves que sur les personnels.

A cet égard, FO se félicite de votre demande d’enquête sur l’absentéisme des collègues. La pénibilité accrue du métier n’est sans doute pas étrangère à cet état de fait. Non seulement inutile et compliquée, cette réforme est coûteuse. La maire adjoint de Bordeaux sud Mme Émilie KUZIEW a déclaré que la réforme des rythmes coûtait 4 millions d’euros par an à la ville. Soit près de 270 € par an et par élève.

Cependant avec la réforme des rythmes, l’Etat a ouvert un marché qui peut rapporter gros. De plus en plus d’intérêts privés s’intéressent à l’école et aux subventions municipales. Ainsi les actionnaires quataris de la fondation Paris-St Germain viennent d ’annoncer la création d’ "Ecoles Rouge et Bleu" pour je cite : "utiliser le pouvoir du sport et le rêve Paris Saint Germain et d’offrir des moments magiques". Le français et les mathématiques sont au programme. "Si le pari est réussi les enfants savent lire écrire et compter et on fait rentrer le sport dans leur vie." Oui, vous avez bien entendu. le PSG va apprendre à lire et à écrire aux écoliers parisiens du XIX ème arrondissement. Les élus engagés dans l’opération ont réuni les directeurs d’école pour leur demander d’inciter les enseignants à s’impliquer en aidant au recrutement d’élèves. Cet engagement citoyen et charitable est aussi lucratif. La mairie de Paris lui octroie une subvention de 120 000 € en attendant mieux. Ce contrat de partenariat public/ privé devant garantir une rentabilité financière sur plusieurs années.

Alors, pendant que les joueurs de foot apprendront à lire à écrire et à compter aux élèves, les professeurs ne deviendront pas joueurs de foot pour autant. Ils vont subir le même sort que l’artisan ou l’ouvrier spécialisé : renoncer à ce qu’ils étaient pour devenir des travailleurs sans qualification : des manoeuvres intellectuels propres à tout, puisqu’ils ne seront propres à rien. On arrive ainsi à délégitimer les connaissances et par là même ceux qui les transmettent. Bref, nous sommes priés de disparaître ! Désolé, mais nous sommes encore là ! Et pas pour jouer au foot !

Bruno Arbogast Délégué FO au CDEN

CHSCT prévu pour le 25 juin ...

Bilan congés maladie, absentéisme, accident du travail, temps partiels, remplacements

Le dernier CHSCT 33 était prévu le jeudi 25 juin 2015. Il est particulièrement important puisqu’il s’agit de faire le bilan de l’année : nombre de Congés de Maladie Ordinaire, absentéisme, remplacement, accidents de service… et tout élément qui peut aider à faire le bilan de la Santé et des Conditions de Travail des enseignants. Force Ouvrière a fait ajouter à l’ordre du jour un bilan sur les temps partiels et allègement de service refusés.

Voici ce que nous dénoncions lors du CHSCT bilan de juillet 2014.

« Semaine de 4,5 jours

Pour Force Ouvrière, tout est lié : les arrêts de travail, les temps partiels, le non remplacement des personnels absents, ... FO revendique l’abrogation des décrets sur les rythmes scolaires. Plus personne ne peut croire que cette réforme coûteuse, inutile et complexe se met en place dans l’intérêt des élèves. Cette réforme se fait également au détriment des conditions de travail des personnels administratifs et enseignants. C’est le chaos organisé. »

Autre extrait de 2014

« Arrêts de travail

Cette année a vu l’explosion de arrêts de travail. En janvier 2014, il y en avait déjà autant que pendant toute l’année scolaire écoulée. Et pourtant, seules 22 % des écoles étaient passées aux 4,5 jours. »

Force ouvrière se réjouit que lors du CTSD du 9 juin 2015, M. le DASEN ait commandé en urgence une enquête sur l’absentéisme des enseignants : qui, où …

Enfin, l’ampleur du désastre est pris à sa juste mesure.

Les enseignants n’en peuvent plus !

C’est donc avec consternation que nous avons appris que le CHSCT du 25 juin n’aurait pas lieu. C’est sous la pression syndicale, que nous avons obtenu un repport au vendredi 3 juillet.

FO dénonce, malgré des déclarations de bonnes intentions, le peu de considération apportée aux Conditions de travail des Enseignants.

Isabelle HAYE déléguée FO au CHSCT 33

DERNIÈRE MINUTE :

FORCE OUVRIERE reçue au ministère le mardi 23 juin pour dresser le bilan de la réforme des rythmes scolaires.

Rythmes scolaires : Pour les collègues et FO le dossier n’est pas clos !

La réforme des rythmes scolaires est un véritable désastre.

La généralisation des PEdT, combinée à la réforme territoriale et à la réforme du collège, ne peut qu’aggraver la situation.

C’est ce que souligne l’appel du BN du SNUDI-FO du 2 juin : « Le Bureau National du SNUDI-FO établit un lien étroit entre la réforme du collège qui transfère 20 % des enseignements à l’autorité du conseil d’administration des collèges, et la réforme que les enseignants du 1er degré subissent de plein fouet. C’est au nom de l’autonomie des établissements du 1er degré qu’ont été institués les PEDT et leur corollaire, la réforme des rythmes scolaires. Ceux-ci transfèrent une partie des activités scolaires aux municipalités et remettent en cause toutes les garanties statutaires des enseignants du 1er degré. C’est la même logique, celle de la territorialisation et celle de la refondation de l’école, qui conduit aux conseils d’école communs entre les CM et la 6ème aboutissant à la polyvalence des professeurs du 1er et du 2nd degré (…) ». Faites remonter en urgence vos dossiers au SNUDI FO 33 : ils seront déposés sur le bureau du ministère pour exiger l’abrogation de cette « réforme » des rythmes scolaires qui a pour seul but de territorialiser l’école publique sous la tutelle des collectivités locales, réforme territoriale oblige.

Le SNUDI FO 33 vous appelle à rejoindre le syndicalisme ouvrier confédéré ! La différence c’est l’indépendance ! Adhérez à FO !

cale

Vous n'êtes pas identifié. Cet article n'est disponible que pour les Adhérents.
Documents Liés
FlashActu 85 : CDEN/Rythmes/PSG/CHSCT/audience ministre
PDF - 132.2 ko
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
FlashActu 27 : Inscrivez-vous nombreux aux RIS du SNUDI FO 33
FalshActu 26 : PPCR, HSE : en marche vers l’austérité !
FlashActu 24 : PE Stagiaire : jury licencieur, jury déshonneur ! Notre STATUT seul rempart contre la PRÉCARITÉ
FlashActu 23 : Les PE répondent massivement à l’appel à la grève du 10 octobre
FlashActu 22 : Mardi 10 octobre ! Amplifions la mobilisation !
FlashActu 19 : Les IEN passent, les RIS demeurent ....
FlashActu 18 : Tous en Grève le 10 octobre : Informez le SNUDI de l’état de la mobilisation dans vos écoles
FlashActu 17 : Contrats Aidés : pétition intersyndicale - 10 octobre : TOUS en GREVE !
FlashActu 15 : Évaluations CP et autres / Grève 10 octobre
FlashActu 14 : RIS du SNUDI FO 33 : participez nombreux !
FalshActu 13 : jeudi 21 septembre l’UD FO 33 sera dans le cortège - RIS : venez nombreux !
FlashActu 12 : Contractuels-contrats aidés-ordonnances = PRÉCARITÉ
FlashActu 11 : 12 000 "fainéants" ont battu le pavé à Bordeaux
FlashActu 10 : Accident de service : la bataille est rude ! FO opiniâtre !
FlashActu 09 : Contrats aidés : résistance et mobilisation 12 sept
FlashActu 08 : CR du CTSD du 7 sept : carte scolaire/contrats aidés
FlashActu 07 : La FNEC FP FO exige le retrait des ordonnances !
FlashActu 05 : mardi 12 sept 11h30 à Bordeaux : Retrait des ordonnances !
FlashActu 04 : RENTRÉE 2017 : peut-elle avoir lieu dans ces conditions inacceptables ?
FlashActu 02 : CR de la CAPD du 29 août. La rentrée 2017 en fanfare !
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...
SPIP 2.0.25 [21260] habillé par le Snudi Fo