Syndicat des Directeurs, Instituteurs et Professeurs des Écoles. Section de la Gironde
17 Quai de la Monnaie - 33080 BORDEAUX CEDEX | 05 57 95 07 61 | snudifo33@yahoo.fr


19 juin 2014 |
FlashActu 85 : Communiqué commun FO, CGT du 18 juin
Publié; le 19 juin 2014 | Snudi Fo 33

Communiqué commun Gironde

FO Enseignement, FO Territoriaux, CGT Educ Action

(format pdf en pièce jointe)

rythmes scolaires

Dans le cadre l’appel des fédérations FO, CGT, Sud de l’enseignement et des personnels territoriaux, la FNEC FP FO 33, la FSPS FO 33 et CGT Educ action 33 étaient reçues le 18 juin en audience par le Dasen et le secrétaire général de l’IA 33.

La délégation a rappelé les conséquences néfastes de la réforme des rythmes scolaires :
- refus des temps partiels sur autorisation
- désordre dans l’organisation des services TRS, ZIL, BD
- surcharge de travail de personnels administratifs de l’IA
- incertitude pour les personnels et les élèves sur les horaires de travail

Aujourd’hui mercredi 18 juin nos organisations maintiennent la revendication de suspension du dispositif des rythmes scolaires et d’abrogation des décrets Peillon et Hamon

Aujourd’hui mercredi 18 juin nous continuons à affirmer haut et fort que nous n’acceptons pas !

Nous voulons garder nos garanties statutaires.

Nos organisations continueront à mettre tout en œuvre pour que l’unité se réalise afin de balayer définitivement la contre réforme Peillon Hamon.

Comme le déclare le communiqué commun de nos fédérations : « Le décret du 8 mai 2014 (Hamon) ne règle aucun problème (…) le retrait du décret de janvier 2013 est le seul assouplissement possible. En s’obstinant à vouloir faire passer sa réforme à la rentrée prochaine, le ministre prend la responsabilité d’une rentrée chaotique. »

Le dossier n’est pas clos.

Bordeaux le 18 juin 2014

Lors de cette audience FO a remis la pétition ( « la seule souplesse c’est l’abrogation ») signée par plusieurs centaines de collègues.

FO a confirmé son opposition à la réforme territoriale qui cherche à casser la République Une et indivisible, à remettre en cause les départements.

FO a rappelé son attachement à la défense de nos statuts.

Pour FO la réforme des rythmes scolaires est totalement liée à ce processus de balkanisation de la République. C’est la mise en place de l’école des territoires.

FO a rappelé son attachement à l’École de la République.

Le Dasen a déclaré que la rentrée n’était pas facile à organiser, que les nuits étaient parfois blanches mais que les choses allaient se mettre en place progressivement… et qu’ils essayaient de faire les choses « le moins mal possible » (sic)

FO a réaffirmé sa demande de suspension immédiate de la réforme et d’abrogation des décrets Peillon Hamon.

cale




SPIP 2.0.25 [21260] habillé par le Snudi Fo