Syndicat des Directeurs, Instituteurs et Professeurs des Écoles. Section de la Gironde
17 Quai de la Monnaie - 33080 BORDEAUX CEDEX | 05 57 95 07 61 | snudifo33@yahoo.fr


CAPD août 2013 : 3° mouvement
Publié; le 5 septembre 2013, mis à jour le 11 septembre 2015 | Snudi Fo 33

Compte rendu CAPD 29 août 2013

La CAPD a pris acte de l’augmentation du taux de passages à la Hors classe :
— 3.5 % pour cette année
— 4 % en 2014
— 4.5 % en 2015. Cela permet la promotion de 48 de nos collègues en plus des 90 déjà promus. Nous sommes loin des 15 % annoncés dans la loi mais c’est mieux que 2 % !

28 collègues avaient demandé au SNUDIFO de défendre leurs demandes de révision d’affectation et 5 leurs demandes de délégation.

Nous avons étudié et beaucoup discuté ces dossiers. Beaucoup discuté parce que beaucoup de nos collègues, ont été nommées extrêmement loin de leurs logements. Des distances intolérables. Le SNUDIFO s’est indigné avec véhémence de ces nominations qui font fi des vies personnelles et obligent à choisir entre le métier et la vie de famille. Choix impossible, qu’on ne devrait pas avoir à faire. Pour Force Ouvrière il n’est pas acceptable que l’administration oublie à ce point que les fonctionnaires sont des personnes et que ces personnes ne sont pas des pions taillables et corvéables à merci. Pour Force Ouvrière la politique de diminution des crédits d’enseignement, du recrutement de nouveaux PE, la réserve de postes pour les PES et PE1 bloquent le mouvement et provoquent la situation dans laquelle se bat l’administration.

La nomination des TRS est une catastrophe.

La confusion est totale et le travail de titan mené par les services, eux aussi frappés par les réductions d’effectifs, n’a pas permis d’achever les affectations à temps et tout le département s’en ressent. Quantité de postes non pourvus, tout autant en surnombre, collègues désemparés, services débordés sont les conséquences attendues des politiques menées depuis des années à quoi s’ajoutent les modifications des rythmes scolaires.

Il n’y aura aucun INEAT cette année !

Même si l’on s’y attendait, le choc est rude pour celles qui attendent anxieusement ce moment pour retrouver, reconstituer, leurs familles. Face à cela le SNUDIFO mène un combat pour permettre des échanges poste à poste entre deux départements. Heureusement, consciente de ce que représente cette situation l’administration a accepté le principe de ces échanges. Les règles appliquées sont celles du barème, s’il y a possibilité d’échange il est fait entre les personnes à plus fort barème. Le SNUDIFO présente 2 dossiers et l’administration 3 de plus. Au dire de Monsieur le directeur académique, le recteur accepte le principe de ces échanges. Même si nous restons prudents, rien n’est encore débloqué, nous sommes optimistes quant à l’issue de ces démarches.

En marge de la CAPD, poursuivant notre combat pour permettre de concilier vie familiale et travail, nous avons rencontré, lundi 1 septembre, Monsieur l’IENA avec une délégation de 5 personnes. Celui-ci a pris toute la mesure de ce qui est imposé à nos collègues et a promis de revoir leurs affectations et ce sont au final 11 affectations qui seront étudiées. Sur les 11 le SNUDIFO détenait 7 dossiers !

Nous ne nous faisons pas d’illusions, les blocages demeurent, mais nous apprécions les efforts de l’administration.

Marc Labeyrie

cale




SPIP 2.0.25 [21260] habillé par le Snudi Fo